Communiqué de presse

Affaire Théo

13/02/2017

Suite aux événements qui ont eu lieu à Aulnay-sous-Bois le 02 février 2017, et au traitement judiciaire, politique et médiatique dont ils font l'objet, l’association départementale des Alpes Maritimes (AD06), conjointement à d’autres AD et fédérations du Mouvement français pour le Planning Familial tient, en tant qu'association féministe, soucieuse de la préservation des droits de l’Homme, à réaffirmer son soutien à toutes les personnes victimes de viol et d’agression à caractère raciste.

En l'espace de cinq ans, le nombre de viols en France a augmenté de 18 %. Chaque jour, cela représenterait en moyenne un viol toutes les quarante minutes (Source AFP).

Tout acte de pénétration sexuelle (buccale, anale ou vaginale), de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise, est un viol (article 222-23 du Code Pénal en France). Le viol est puni de 15 ans de réclusion criminelle.

Nous tenons à affirmer notre opposition à la requalification des accusations de "viol" en "violences". Le viol est l'expression d'un pouvoir qui revendique son impunité. Il vise à réassigner la personne qui en est victime à sa condition de dominée. Le viol reste un crime, quel que soit son auteur, quelle que soit sa couleur de peau, sa religion, son origine et les raisons avancées pour expliquer cet acte injustifiable 

Un viol est un crime.